Lol occasion d'en parler

Pourquoi avoir crée l'association ?

Favoriser l’inclusion scolaire, sociale ou professionnelle des enfants, des adolescents et des adultes atteints de TDAH. »

« C’est suite à de grandes difficultés rencontrés lors de la scolarisation de mon fils en CE1, après quelques évènements (exclusions temps périscolaire, stigmatisation, diffamation, signalement, juge pour enfants, courrier auprès du ministère de l’Education Nationale, rencontre d’un député…) et un soutien important de mes proches et mes amis.es que je décide de prendre la voie de la sagesse est de créer cette association pour pouvoir défendre cette cause. Pour sensibiliser, informer sur le TDAH mais surtout soutenir les familles.

Nathalie sacco

Fondatrice

En quelques chiffres

Source : HAS france

0 %
DES ENFANTS SCOLARISÉS ON LE TDAH EN FRANCE
0 ans
L’ÂGE MOYEN DU DIAGNOSTIC PAR UN SPÉCIALISTE
0 %
SOUFFRENT DE TROUBLE DE L’ATTENTION, CHEZ LES ENFANTS
0 K
ET 1 MILLIONS LE NOMBRE DE JEUNES ATTEINTS EN FRANCE

Rendre visible l'invisible

CHALLENGE INCLUSION – ASSOCIATION LOL’OCCASION D’EN PARLER 

🚨UN VOTE = 1 CHANCE POUR NOTRE PROJET > RENDRE VISIBLE L’INVISIBLE 👓

Notre association a besoin de TOUT votre soutien !

En effet, nous avons répondu au challenge inclusion lancé par le groupa APICIL et pour lequel l’accès en final se fera SEULEMENT au nombre de VOTES 🗳 des internautes.

Youtube

Découvrez notre univers au travers de notre chaine youtube

sara-kurfess-7y-Fr59_MmI-unsplash
Lire la vidéo

Témoignages

Tous unis pour la même cause

Tous Volontaires

Lol occasion d'en parler

Partenaires

Questions fréquentantes

Une question ?

Parce que chaque aide est précieuse et utile a tout un chacun, il est important de se serrez les coudes et d’avancez.

Commencer par échanger avec l’enseignant de votre enfant et le personnel périscolaire. Prendre contact avec le médecin traitant et scolaire également. Rdv dans l’espace le TDAH ? Vous trouverez plus ‘informations au sujet du TDAH.

Oui : si vous rencontrez des problèmes importants dans la gestion de votre quotidien, des relations sociales et/ou du travail.
Non : si cela n’entrave pas votre vie alors il n’est pas utile de consulter, la pose du diagnostic reposant en premier lieu sur l’impact dans la vie de la personne.

Oui et non.
Cela dépend des handicaps que cela génère dans votre adaptation au sein de la société (estime de soi, vie personnelle, vie de famille, vie sociale, vie professionnelle).
Toutefois des personnes peuvent très bien avoir ce trouble durant plusieurs années et le « perdre » par adaptation positive. Le fonctionnement cognitif atypique reste toutefois présent en arrière-plan.

Nous rejoindre.

Accompagnement

Tout au long du parcours de la personne, notre accompagnement peut étre utiles.

Conseils

Une aide parfois précieuse, lorsqu’on se sent seul et démunie.

Communauté

Intégrés une communauté qui a le sens du partage, une bonne énergies et qui rencontre les memes problématique que vous.